Le projet de reconversion du château des Cardaillac s’inscrit dans les différentes actions menées par la commune pour que son centre bourg retrouve attractivité et dynamisme.
Pour les élus, un des leviers majeurs de cette revitalisation est la valorisation du patrimoine archéologique, architectural et urbain de la ville ronde et de ses faubourgs majeurs.
L’objectif de cette étude de faisabilité est de réfléchir au devenir du château des Cardaillac, monument majeur de Labruguière dont la tourelle d’angle est inscrite à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques et dont les autres parties du château sont protégées par l’AVAP. Aujourd’hui, l’étage du château est désaffecté, cela sera bientôt le cas pour le rez-de-chaussée et une partie de la cave. La commune s’interroge donc sur le devenir de l’édifice.
Comment sauvegarder le monument en lui redonnant de nouveaux usages ?
Comment profiter de sa reconversion pour :
- valoriser les savoir-faire qui ont marqués l’histoire de la ville et artisanat lié à la restauration du bâti ancien ;
- organiser un pôle d’activité pour donner la possibilité de travailler au cœur de la cité ;
- créer un lieu culturel à la fois pour les habitants et les visiteurs ?
Ce dossier constitue la première étape du projet, il a pour principaux objectifs :
- de comprendre l’histoire de l’édifice ;
- de connaître son état sanitaire ;
- d’identifier ce qui fait aujourd’hui patrimoine dans ce site ;
- de mener une première réflexion sur les futurs usages ;
- de proposer une esquisse architecturale pour le projet de conservation et de transformation du château des Cardaillac.



Équipe: AARP architecte, Marion Sartre architecte mandataire
Maître d'ouvrage: Commune de Labruguière
Coût des travaux: 2 440 000 €