Notre réponse pour la mise en valeur du site archéologique de la citadelle d’Hanoi s’appuie sur plusieurs volontés issues du programme :
- Haute préservation des fouilles archéologiques déjà réalisées
- Maintenir complètement possible les extensions de fouilles restant à faire
- Mettre en valeur et rendre lisible les fouilles archéologiques : scénographie-muséographie
- Concevoir une architecture passive pour les bâtiments de protection des fouilles
- Respect des vues depuis le nouveau Parlement du Vietnam et les espaces publics adjacents
- Respect des qualités paysagères du site : Pagoda trees, Concha trees et autres
L’idée centrale est de réunir les différents critères ci-dessus pour concevoir un bâtiment au service de l’archéologie, qui protège et rend lisible aux yeux du grand public l’extraordinaire richesse historique de ce lieu : de la Citadelle Thang-Long à Hô Chi Min on parcourt 1500ans de l’histoire du pays, de sa construction et de son indépendance.



Équipe: AARP (mandataire) avec KLEA Vietnam architecte associé, KEPHREN BET structure, ALTO BET développement durable, VPEAS économiste de la construction
Maître d'ouvrage: Ville d’Hanoï, Vietnam
Coût des travaux: 18 M€