Ce qui caractérise le Team X est une tentative de synthèse entre les contraintes matérielles d'une production de programmes de logements à différentes échelles, la volonté délibérée de prendre en compte le goût ordinaire (la culture de masse) et le contexte local (réalités matérielles et culturelles), mais aussi une exigence intellectuelle et une appartenance proclamée à l'avant-garde artistique. Sa dimension internationale l'inscrit dans le mouvement actuel de mondialisation des références, des modèles des pratiques.
Cet ouvrage offre une analyse critique de programmes de logements collectifs réalisés par des membres de ce courant autour des années 1950-70. Sont ainsi étudiés les projets d'Alison et Peter Smithson à Londres, l'oeuvre de Jaap Bakema aux Pays-Bas, l'extension de Bagnols-sur-Cèze menée part l'équipe Georges Candilis, Alexis Josic et Sadrach Woods, la création de la ville nouvelle du Vaudreuil par les architectes Lods, Depond et Beuclair influencés par le Team X, ainsi que l'opération expérimentale de la ZUP de Toulouse-Le Mirail aussi menée part l'équipe G. Candilis, A. Josic et S.Woods à partir de 1961 (ou de 1961 à 1981). En contrepoint, le dernier texte présente la maison du paysan Rodakis dans l'île d'Egine en Grèce parce qu'elle a constitué pour Candilis l'essence de l'architecture et un prototype de la maison originelle.


MSHA, Maison des Sciences, de l'Homme d'Aquitaine Éditions, Pessac, 2008.
16 x 24 cm. 2307 pages Illustrations noir & blanc.
ISBN 10 : 2-85892-343-4, ISBN 13 : 978-2-85892-343-4