Cet enseignement a pour objectif de donner des savoirs et connaissances sur les modes de composition de la cellule d’habitation en France et dans des comparaisons européennes, notamment avec le Portugal, de l’après guerre à nos jours.
L’idée est au travers de l’analyse de la production de l’habitat social collectif de faire ressortir des débats sur la science de l’habiter.
Sur la base d’un corpus de bâtiments apparaissent des thèmes transversaux.

- La dépendance à l’immeuble : idées de partage et d’isolement.

- La partition fonctionnelle et spatiale : tripartition et traversant.

- Rationalité constructive : de la place de la gaine à l’entraxe.

- Double circulation : boucles et mariages.

- Le dedans-dehors comme signe de la modernité.

- Les temps de l’habiter : histoire d’une vie et familles recomposées..


Équipe enseignante: Rémi Papillault (ENSAT), Rui Ramos (FAUP)
Ecole : ENSA Toulouse, FAUP, Faculdade de Arquitectura da Universidade do Porto