Labruguière est située sur le versant septentrional de la Montagne noire et profite de paysages variés : massif forestier et piémont de la montagne noire, collines et vallonnements, la vallée et la plaine du Thoré et le Causse.
Le Thoré traverse la ville, qui s’est installée originellement sur la rive gauche. En effet, la première implantation est réalisée sur le site naturellement défensif de la plateforme délimitée par le Thoré et son affluent le Montimont. Château, église et premières maisons datent du XIIe. La ville s’étend rapidement avec l’essor économique de la ville lié au développement de l’artisanat textile.
L’agrandissement s’ordonne selon un plan régulier et concerté, protégé par une enceinte, duquel résulte un tracé circulaire. Cette qualité urbaine dans le tracé est complétée à l’échelle architecturale par de nombreuses maisons à pan de bois construites à la fin de l’époque médiévale et dont les vestiges sont encore visibles.

Équipe: AARP-architecte, Marion Sartre architecte du patrimoine (mandataire)
Maître d'ouvrage: Ville de Labruguière