Située dans la région du Midi toulousain, dans une place privilégiée entre Toulouse, Albi et Cordes-sur-Ciel, la commune de Lisle-sur-Tarn souhaite engager une démarche de protection et de valorisation. Consciente du patrimoine naturel, culturel, historique et archéologique de son centre-ville (bourg ancien, principaux faubourgs), la commune avait engagé la mise en place d’une ZPPAUP en 2002 qui n’avait pas abouti et souhaite relancer aujourd’hui sa politique patrimoniale avec la création d’un SPR. Les enjeux sont multiples :
- maîtriser la croissance urbaine (l’étalement contemporain de l’habitat vers les zones rurales) ;
- réinvestir le centre ancien tant sur le plan de l’activité économique et commerciale que sur le plan de l’habitat ;
- améliorer le cadre de vie par un développement et une valorisation du domaine public ;
- valoriser les paysages de la commune ;
- préserver l’environnement.
La compréhension et l’acceptation d’une telle étude réglementaire par le grand public ne peuvent être dissociées d’un partage des connaissances et des intentions de projet pour la ville centre avec les habitants. Cette donnée incontournable participera de la réussite du réinvestissement du centre historique.


Équipe: AARP architecte, Marion Sartre architecte
Maître d'ouvrage: Communauté d’agglomération Gaillac Graulhet