L’étude porte sur une démarche SPR conjointe pour les 4 communes du PETR dont 3 sont soumises à l’obligation d’élaborer un SPR par le cahier des charges des Grands Sites Occitanie : Bruniquel, St Antonin et Caylus. Montricoux s’est inclue dans le projet, du fait de sa situation sur les rives de l’Aveyron et l’importance de son patrimoine. Les 4 communes ont sollicité le PETR pour porter l’étude SPR. La commune de Penne-du-Tarn (81) a également adressé au PETR du Pays Midi-Quercy bien que n’appartenant pas à son territoire, la demande d’intégrer la démarche.
Les enjeux sont multiples :
- maîtriser la croissance urbaine (l’étalement contemporain de l’habitat vers les zones rurales) ;
- réinvestir le centre ancien tant sur le plan de l’activité économique et commerciale que sur le plan de l’habitat ;
- améliorer le cadre de vie par un développement et une valorisation du domaine public ;
- valoriser les paysages de la commune ;
- préserver l’environnement.


Équipe: AARP architecte, Marion Sartre architecte, Hades archéologue du bâtiment, Urbalab paysagiste
Maître d'ouvrage: PETR Quercy