Situé dans une région avec une forte valeur patrimoniale, dont Toulouse, Albi, Gaillac et Cordes-sur-Ciel sont les villes les plus reconnues, le territoire de la Communauté d’Agglomération Gaillac-Graulhet connaît de nouvelles évolutions liées au maintien et au renouvellement de la population, au maintien de l’agriculture et du vignoble, son développement économique et à l’accueil du tourisme. Suite à l’évolution réglementaire de la loi relative à la liberté de création, à l’architecture et au patrimoine (loi LCAP) du 7 juillet 2016, à la fusion des trois communautés de communes et au transfert de compétences, la Communauté d’Agglomération fait face à de nouveaux enjeux et de nouvelles problématiques.
Aujourd’hui trois communes de l’agglomération Gaillac-Graulhet souhaitent mettre en place un dispositif permettant de protéger et mettre en valeur leur patrimoine architectural, urbain et paysager de leurs territoires :
Les communes de Castelnau-de-Montmiral et de Puycelsi candidatent conjointement avec les communes de Bruniquel et Cordes-sur-Ciel au Grand Site Occitanie « Cordes-sur-Ciel et ses Cités médiévales ».


Équipe: AARP-architecte, (mandataire), Marion Sartre architecte du patrimoine
Maître d'ouvrage: Ville de Puycelsi et communauté de commune de Gaillac-Graulhet