Architecte DPLG Paris Belleville, DEA d’urbanisme, diplômé de l'Ecole des Monuments Historiques, Docteur en histoire et civilisation à l’EHESS et administrateur de la Fondation Le Corbusier, Rémi Papillault a participé à des études et des projets en sites sensibles, comme l'étude pour le secteur sauvegardé de Toulouse, les aménagements des espaces publics du site classé de Pierrefonds, la création d'un belvédère sur Garonne au parc Raymond VI, ou la transformation des anciens Abattoirs de Toulouse en Centre d'Art Moderne et Contemporain. Sur plus de dix ans il a été responsable du projet pour Grand Projet de Ville pour Toulouse le Mirail ainsi que de l’élaboration du schéma directeur pour la rénovation de l’Université de Toulouse II. L’agence est en charge de la restauration du Musée des Augustins à Toulouse.

Comme professeur titulaire HDR à Ecole d'Architecture de Toulouse, il enseigne le projet en master et dirige le séminaire « Histoire et théories du projet ». En tant que chercheur il a publié des recherches et articles portant principalement sur la patrimonialisation entre ville et l'architecture au vingtième siècle, autour des projets de Léon Jaussely pour Barcelone, de Candilis, Josic et Woods pour Toulouse le Mirail et de Le Corbusier, à Chandigarh, en Inde. Il travaille aujourd’hui sur l’inventaire de l’architecture du XXème siècle en Midi-Pyrénées.