Cette recherche repose sur une étude de cas exceptionnel, la construction au cours des années 1960-1970 de la ZUP de Toulouse -Le Mirail et de son quartier pilote, Bellefontaine conçu par les architectes Georges Candilis, Sadrach Woods et Alexis Josic.
La construction de cette ZUP s'inscrit dans un contexte bien précis : forte croissance démographique de Toulouse due à l'exode rural et à l'arrivée des rapatriés d'Afrique du Nord, critique de la croissance anarchique de la vile de Toulouse et de l'absence de réelle politique urbaine entre 1950 et 1960, échec de la politique des grands ensembles, enfin volonté de l'Etat dans le cadre des V° et VI° Plans de rééquilibrer le territoire français en renforçant les métropoles régionales.
Suite au décret de 31 décembre 1958 instituant les Zones a Urbaniser par Priorité (les ZUP), le plan général d'aménagement de Toulouse est révisé. Le principe général du plan repose désormais sur un rééquilibrage de la croissance de la commune de part et d'autre de la Garonne, les extensions les plus importantes devant se faire sur la rive gauche.
Par arrêté municipal du 15 décembre 1960, la ZUP de Toulouse-Le-Mirail est créée.
Pour la municipalité, il s'agit de réaliser une "Ville bis". Selon les textes elle est appelée "Ville nouvelle", "Ville satellite". Le maire de l'époque, Louis Bazerque, la nomme même la "Ville miroir", renvoyant à la ville ancienne, l'image de la modernité.


Toulouse 45-75, la ville mise à jour.
CAUE 31, Loubatières Editions, Toulouse, 2009.
toilé sous jaquette 25 x 23,5 cm 408 pages illustrations couleurs et noir & blanc
ISBN 978-2-86266-600-6 liens : http://www.loubatières.fr