La ville de Bruniquel est située dans le département du Tarn-et-Garonne, entre Montauban et Villefranche de Rouergue, à la confluence entre la Vère et l'Aveyron. Elle fait partie de la Communauté de Communes Quercy Vert Aveyron.
La ville est réputée pour sa grotte comportant des traces humaines vieilles de plus de 176 000 ans et de nombreux abris sous roches sont protégés au titre des Monuments Historiques.

La fondation du bourg s'est faite autour d'un château en promontoire, sur un éperon dominant la rivière de l'Aveyron et de la Vère. De nombreuses maisons médiévales sont visibles avec une structure typologique particulière en plan de pièce carrée composée autour d'un poteau central.

Au XIXe et début XXe siècles, la ville se développe autour des industries des forges de Courbeval, de Caussanus et de nombreuses carrières de pierre. Elle n'a subi que peu les extensions pavillonaires de la deuxième moitié du XXe siècle.

Plusieurs actions récentes se sont succédées, en amont de cette étude de SPR pour la préservation de la ville. Le village est classé Plus Beau Village de France depuis 1990. En mai 2018, la commune s'est engagée dans la démarche Grand Site Occitanie par conventionnement en particulier dans la région.

L'étude fait partie de la mission pour la délimitation et la définition de 5 sites patrimoniaux remarquables. C'est une démarche conjointe pour les 4 communes du PETR dont 3 sont soumises à l'obligation d'élaborer un SPR par le cahier des charges des Grands Sites Occitanie : Bruniquel, St Antonin et Caylus. Montricoux s'est inclue dans le projet, du fait de sa situation sur les rives de l'Aveyron et l'importance de son patrimoine. La commune de Penne-du-Tarn a également sollicité l'étude SPR bien que n'appartenant pas à ce territoire.