La Ville de Saint-Antonin-Noble-Val est située dans le département du Tarn et Garonne, entre Montauban et Villefranche de Rouergue, sur les bords de l’Aveyron. Elle fait partie de la Communauté de Communes du Quercy Rouergue et des Gorges de l’Aveyron. C’est une commune importante avec 1 848 habitants (recensement 2018). La commune comporte 1534 logements dont 11,7 % de vacants déclarés, 58.3 % de résidences principales et 30.1% de résidences secondaires.

Installée en bord de rivière, Saint Antonin est une ville créée au début du IXe siècle autour d’une abbaye. Elle occupe un site défensif naturel : l’Aveyron à l’est et la rivière de La Bonnette à l’ouest. Tout au long des périodes médiévale et moderne, la ville va se développer. En s’appuyant sur la route royale Montauban-Rodez de 1756, la ville va sortir de son enceinte en créant un système de boulevards et de faubourgs. Au XXe siècle, des quartiers pavillonnaires vont remonter le long des pentes notamment à l’Est de la ville le long de la côte Rodaneze.

La commune, consciente du patrimoine naturel, culturel, historique et archéologique de son centre-ville (bourg ancien, principaux faubourgs), souhaite poursuivre une démarche de protection et de valorisation engagée avec la réflexion menée à l’origine sur une ZPPAUP. Ella a été élaborée de 2002 à 2004 et a eu pour objet d'assurer la protection du patrimoine paysager et urbain et de mettre en valeur les quartiers et sites à protéger pour des motifs d'ordre esthétique ou historique.

Une opération façades menée dans le centre bourg de Saint-Antonin-NobleVal, permet une incitation financière à la réalisation de travaux de conservation et d’embellissement. Et un contrat Bourg centre a également été signé avec la Région Occitanie afin de lutter contre la déprise du bourg.

L'étude fait partie de la mission pour la délimitation et la définition de 5 sites patrimoniaux remarquables. C'est une démarche conjointe pour les 4 communes du PETR dont 3 sont soumises à l'obligation d'élaborer un SPR par le cahier des charges des Grands Sites Occitanie : Bruniquel, St Antonin et Caylus. Montricoux s'est inclue dans le projet, du fait de sa situation sur les rives de l'Aveyron et l'importance de son patrimoine. La commune de Penne-du-Tarn a également sollicité l'étude SPR bien que n'appartenant pas à ce territoire.